18/02/2016

SabouTech, le Premier Incubateur pour Entrepreneurs Guinéens, Ouvre ses Portes


A l’instar des instances gouvernementales de quelques pays d’Afrique francophone, les autorités de Guinée-Conakry, associées au secteur privé, ont pris conscience de l’importance de l’entrepreneuriat en tant que moteur de la croissance économique. A cet égard, elles ambitionnent de faire émerger une nouvelle classe d’entrepreneurs guinéens au pays du footballeur Naby Keita.
Accompagner les porteurs de projet et les start-up, conseiller les aspirants entrepreneurs, assister dans la recherche de financement : tel est le travail de Fatoumata Guirassy, Directrice Générale de SabouTech et personnalité qui compte parmi le top 50 des entrepreneurs et managers africains à suivre sur Twitter.


Elle fournit aux lecteurs des informations détaillées sur le tout premier incubateur guinéen :


Start-up & Co : Bonjour Mme Guirassy. SabouTech en quelques mots. Pouvez-vous nous en dire plus sur SabouTech?

Fatoumata Guirassy : SabouTech est incubateur d’entreprises et plus particulièrement de start-up et de PME dont la mission est d’offrir un environnement unique pour développer, accélérer la croissance, et pérenniser les jeunes entreprises et ainsi de réduire les risques d’échecs.


Start-up & Co : Comment avez-vous eu l’idée de créer SabouTech ?

Fatoumata Guirassy : La création de l’incubateur est l’initiative de plusieurs entreprises de la place dont Blueline Guinée qui a associé à sa démarche plusieurs entreprises nationales  et internationales comme le groupe Orange (dont l’expérience en terme de mise en place et d’accompagnement d’incubateurs est reconnue dans la sous-région) et des acteurs du public (ARPT, Ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle etc..)  qui sont également parties prenantes.

En somme le montage institutionnel de SabouTech repose sur un fort secteur privé, des représentants du secteur public et de la société civile.

Ces différentes parties prenantes ont leur place au sein du Conseil d’administration et sont fortement impliqués dans la réussite du projet.


Start-up & Co : Quels services d’accompagnement et outils les porteurs de projet bénéficieront-ils ?

Fatoumata Guirassy : Les porteurs de projets bénéficieront d’un savoir-faire, nous allons les accompagner à travers notre offre de développement d’affaires, leur proposer des formations de gestion, techniques, du coaching, les accompagner dans la recherche et mobilisation de fonds et faciliter la mise en réseau à travers le mentoring et nos évènements.


Nous allons également leur proposer une offre d’hébergement, des bureaux privatisés et des salles de réunions… le tout dans un lieu convivial et confortable.


Start-up & Co : En quoi SabouTech se distinguera-t-il des autres incubateurs tels que CTIC Dakar,  CIPMEN au Niger ou BantuHub au Congo ?

Fatoumata Guirassy : SabouTech s’inscrit comme un nouvel acteur dans cette dynamique de réseau d’incubateurs qui aujourd’hui se tissent en Afrique francophone.
Nous retrouvons beaucoup de similitudes avec nos voisins du Niger le CIPMEN de par notre contexte, l’écosystème entrepreneurial y était embryonnaire avant l’arrivée du CIPMEN, ce dernier a joué un rôle de catalyseur d’initiatives et dans la promotion de l’entrepreneuriat.
Les défis à relever sont nombreux : il y a en effet un véritable travail de sensibilisation, d’éducation autour de ces thématiques qui sont encore nouvelles pour beaucoup de jeunes guinéens, l’écosystème n’est pas propice au développement de ces jeunes entreprises;  à côté de cela le pays présente de réelles opportunités, nous avons de jeunes entrepreneurs prêts à les saisir et nous comptons les accompagner dans leurs démarches et leur donner plus de visibilité.


Nous avons également la particularité de bénéficier d’un emplacement stratégique, nous sommes en effet localisés près du poumon économique de la capitale, ce qui représente en terme de développements de réelles opportunités.
Enfin, en ce qui concerne notre offre nous nous positionnons sur une offre mixte car nous proposons à la fois une offre d’incubation mais un également un espace de co-working, nous comptons parmi l’un des plus grands incubateurs de la sous-région en termes d’espace et nous comptons l’exploiter à bon escient.


Start-up & Co : Sur quels critères seront sélectionnés les candidats désireux d’intégrer SabouTech ?

Fatoumata Guirassy : Pour être éligible au programme d’incubation, les entreprises incubées doivent évoluer dans les domaines de l’environnement, des énergies renouvelables et des technologies de l’information et de la communication et l’entreprise être de droit guinéen.
Des critères tels que le caractère innovant, l’implication de l’équipe projet, le potentiel économique, la viabilité du business plan seront également pris en compte pour les entreprises candidates au programme d’incubation.


Pour la pré-incubation, le porteur de projet aura entamé la réalisation d’un prototype.


Start-up & Co : Pendant combien de temps un porteur de projet restera-t-il dans l’incubateur ? Existera-t-il des sessions courtes ou longues ?

Fatoumata Guirassy : Oui, en effet notre offre dépend de la maturité de l’entreprise, nous avons l’offre de pré-incubation qui s’étendra sur une période de 6 mois et l’incubation sur une période maximale de 3 ans.


Start-up & Co : Que se passera-t-il à la sortie de l’incubateur SabouTech ? Les porteurs de projet seront-ils lâchés dans la nature ?

Fatoumata Guirassy : Non, nous comptons mettre en place un réseau des « anciens » qui nous permettra à la fois de garder le contact avec nos entreprises et de les suivre, mais surtout de créer une véritable communauté d’entrepreneurs issus des promotions d’incubation qui pourraient donner un coup de pouce et partager leurs expériences avec les nouvelles recrues.



Start-up & Co : Pouvez-vous présenter votre parcours, ainsi que celle de votre équipe ?

Fatoumata Guirassy : J’ai pris la direction de l’incubateur SabouTech en novembre 2015. J’ai, en outre, exercé pendant 5 ans dans le consulting et la gestion de projets en système d’information en cabinets et grands comptes en France et en Afrique. Je suis est également co-fondatrice de deux sociétés basées à Paris et Abidjan et titulaire d’un Master en Economie Internationale et Globalisation et un MBA en Management Opérationnel et Performance Durable obtenus respectivement à l’Université de Panthéon Sorbonne et l’institut Supérieur de Commerce de Paris.

Ibrahima Kalil, notre business Development Manager, est un professionnel aguerri des nouveaux outils d’aide à la décision, à la stratégie et au positionnement des entreprises.  Analyste financier au sein de banques de renommée, il a en outre accompagné des jeunes entrepreneurs, PMI et PME à travers son cabinet en Guinée avant de rejoindre l’équipe de l’incubateur.
Ibrahima est titulaire d’un Master en Finances et Management obtenu à l’Institut de Finance et de Management Avancés (IFMA) de l’Université Polytechnique de l’Ouest-africain – Dakar.

Louise, notre assistante administrative chez SabouTech, est titulaire d’une licence en Science Economiques et Gestion Option: Marketing Commerce, est en charge d’assurer la logistique des 1100 m2 que sont l’incubateur et de celles de nos entreprises incubés. Elle possède une expérience avérée en assistanat de direction au sein de sociétés minières et de services. Elle s’est également essayée à l’entrepreneuriat avant de rejoindre l’équipe SABOUTECH.

Nous allons également recruter un Community manager dans les semaine à venir.

Un de nos partenaires Grant Thornton a mis à disposition une équipe qui va aider à la montée en compétences de nos incubés sur la gestion et la comptabilité et gérer la comptabilité de l’incubateur.

En outre, nous avons également l’appui de jeunes issus de la diaspora guinéenne qui nous apportent  au quotidien et volontairement  leurs aides et qui s’investissent énormément dans la réussite de ce projet.


Start-up & Co : Quels conseils donneriez-vous aux étudiants, aux jeunes diplômés et aux autodidactes qui souhaitent se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en Guinée?


Fatoumata Guirassy : Les jeunes qui s’essaient à l’entrepreneuriat en Guinée et en Afrique sont de véritables « guerriers», entreprendre en Guinée n’est pas une mince affaire, il faut avoir les reins solides!


Soyez passionné par votre projet, je rencontre beaucoup d’entrepreneurs mais les « passionnés » font la différence, lancez-vous et persévérez.
N’ayez pas peur d’être entreprenant, d’échanger et de discuter de vos projets et demander de l’aide, associez-vous à des ressources compétentes et complémentaires qui vous permettront de mener à bien votre projet et enfin créez votre réseau : on ne peut réussir tout seul !


Pour obtenir un complément d’information sur l’incubateur SabouTech, vous pouvez vous rendre sur sa page Facebook en cliquant sur le lien hypertexte suivant :

                    Profil Facebook de " SabouTech"



                  Réalisé par: Harley McKenson
Fondateur de www.McKenson-Invest.com 
Suivez nous sur twitter :      Start-up & Co